Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 7 juillet 2022 - Bx Raoul
Publié le : 25 février 2015 Source : Zenit.org
 

 

Les news

Willy Herteller, un flamand sans-abri enterré au Vatican

Willy Herteller, un sans-abri, a été enterré au cimetière du Vatican, avec l’autorisation du pape François. Le P. Ciro Benedettini, vice-directeur de la salle de presse du Saint-Siège, a confirmé l’information.

D’après le quotidien italien Il Messaggero, le SDF flamand, âgé de quatre-vingts ans, est mort à cause du froid, dans un hôpital proche, le 12 décembre. Il avait l’habitude de mendier près de la paroisse Sainte-Anne du Vatican, où il participait à la messe quotidienne.

C’est pour lui que le curé avait placé la statuette d’un clochard parmi les santons de la crèche, rapporte Radio Vatican qui précise que "Willy priait beaucoup, il avait bon cœur, il était très ouvert... Il ne demandait rien mais il parlait de la foi, de Dieu, du pape surtout avec les jeunes".

Connu au Vatican - beaucoup lui apportaient de la nourriture -, il était ami de Mgr Amerigo Ciani, auditeur de la Rote romaine. C’est lui qui a remarqué le premier la disparition du vieil homme. Découvrant sa mort, il a demandé au pape François la permission de le faire enterrer au Vatican.

Le corps de Willy Herteller a donc été inhumé dans le cimetière situé entre la basilique Saint-Pierre et la salle Paul VI, auprès de princes et d’évêques allemands  : le cimetière teutonique, la plus ancienne fondation allemande à Rome, est en effet «  un lieu de sépulture très recherché  », explique le site Internet de l’Etat de la Cité du Vatican.

«  Selon les statuts, les personnes qui ont droit de sépulture en ce lieu sont les membres de l’Archiconfrérie, les membres de plusieurs maisons religieuses d’origine allemande et des deux autres collèges allemands à Rome : l’"Anima" et le "Germanico". On y trouve également les tombes de défunts célèbres dans les domaines de la vie ecclésiale, de l’art, de la politique ou de la diplomatie  », précise la note.

Bâti sur le lieu du cirque de Néron, il a été le théâtre du martyre de nombreux chrétiens de la ville sous l’Empire romain.

Le pape François a exprimé son attention pour les personnes sans-abri à de nombreuses reprises  : dimanche dernier, 22 février, une centaine de SDF de Rome, venus avec Mgr Konrad Krajewski, aumônier pontifical, ont distribué de la part du pape un livret pour le « soin du cœur », lors de l’angélus place Saint-Pierre.

Un symbole que le pape a voulu souligner : « ce livret sera distribué par des volontaires, parmi lesquels de nombreuses personnes sans-abri venues en pèlerinage... Et aujourd’hui encore, sur cette place, ceux-là mêmes qui sont dans le besoin apportent une grande richesse, la richesse de notre doctrine pour prendre soin du cœur ! »

Depuis le 16 février, les SDF peuvent se rendre chaque lundi chez «  le barbier du pape François  », un nouveau service gratuit proposé par des coiffeurs bénévoles, sous les colonnes de la place Saint-Pierre.

Ce service de coupe de cheveux et de rasage, s’ajoute à celui de trois douches (ouvertes tous les jours, sauf le dimanche) dont le pape a autorisé la construction sous la colonnade du Bernin pour les sans-abri.



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales