Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 mai 2019 - Saint Eugène de Mazenod
Publié le : 13 juin 2006 Source : Zenit.org
 

 

Les news

R.D. du Congo : « Rappelez-vous le serment d’Hippocrate », appel du card. Etsou

ROME, Mardi 13 juin 2006 (ZENIT.org) –
« Rappelez-vous le serment d’Hippocrate : ne supprimez pas l’aide aux malades » : c’est l’appel du cardinal Etsou, archevêque de Kinshasa, aux médecins des hôpitaux congolais en grève, indique l’agence vaticane Fides.

« C’est votre droit plus que légitime que vous revendiquiez un salaire digne et convenable, pour les précieux services que vous rendez aux malades », affirme le cardinal Frédéric Etsou, archevêque de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, dans une lettre adressée aux médecins des hôpitaux congolais, en grève depuis plus d’un mois pour revendiquer un meilleur traitement économique.

Le cardinal, bien que partageant les requêtes des grévistes, leur adresse un appel pour qu’ils se rappellent le serment d’Hippocrate, que chaque médecin prononce avant d’exercer sa profession : « En tant que votre père spirituel, je vous demande de reprendre votre service sans retard dans nos hôpitaux ».

Dans son message, le cardinal Etsou s’est engagé à rencontrer les autorités du pays pour les exhorter à assumer leur responsabilité pour résoudre la situation. « Nos autorités politiques n’agissent pas comme elles devraient et n’honorent pas les engagements pris à votre égard », a souligné l’archevêque de Kinshasa.

La grève des médecins hospitaliers a commencé il y a plus d’un mois à Kinshasa et s’est étendue la semaine dernière à plusieurs villes du pays.

Les revendications syndicales concernent la régularisation de 333 médecins nouvellement engagés dans les hôpitaux publics de Kinshasa, mais qui n’ont pas été insérés officiellement parmi le personnel, pour lequel ils travaillent sans percevoir de salaire.

Le syndicat des médecins réclame en outre une augmentation de salaire et le paiement des salaires en retard des médecins effectifs, dont quelques-uns ne sont pas payés depuis 14 mois.

Un médecin congolais a un salaire qui varie selon la spécialisation et l’ancienneté, entre 18.000 et 25.000 francs congolais par mois (de 42 à 59 dollars américains).

Les syndicats soulignent l’urgence des mesures demandées, pour freiner l’hémorragie de médecins experts qui trouvent des emplois mieux payés dans les cliniques privées du pays ou à l’étranger, en particulier en Afrique du Sud, Lesotho et Botswana.

La République Démocratique du Congo vit un moment très délicat en vue des élections présidentielles prévues à la fin du mois. La consultation électorale devrait mettre fin à une longue période de transition commencée avec les accords de paix de 2000, rappelle Fides.



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales