Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 16 décembre 2018 - Sainte Adélaïde
Publié le : 23 mars 2006 Source : Zenit.org
 

 

Les news

Déroulement du consistoire public et visage du collège cardinalice

ROME, Jeudi 23 mars 2006 (ZENIT.org) – Ce premier consistoire du pontificat de Benoît XVI aura lieu, rappelons-le (cf. Zenit, 22 février), demain matin, vendredi 24 mars, place Saint-Pierre : le pape remettra la « barrette », cette coiffe rouge typique, à 15 nouveaux cardinaux, dont 12 de moins de 80 ans, et donc électeurs. Trois sont nommés à la curie romaine, les autres dans les Eglises locales : 4 en Europe (Bordeaux, Tolède, Bologne, Cracovie), 3 en Asie (Hong-Kong, Séoul, Manille), et 2 en Amérique (Caracas, Boston).

Enfin, trois nouveaux cardinaux ont plus de 80 ans : le P. Albert Vanhoye, Jésuite français, exégète, secrétaire émérite de la Commission biblique pontificale et recteur émérite de l’Institut biblique pontifical, un diplomate, Mgr Andrea Cordero Lanza di Montezemolo, archiprêtre de la basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs, et un Africain, l’archevêque émérite de Tamale, au Ghana, Mgr Peter Poreku Dery.

Le consistoire pour la création des nouveaux cardinaux, selon le nouveau rite introduit à l’occasion du consistoire du 28 juin 1991, se déroulera ainsi :

Après le salut liturgique, le pape lira la formule de création et proclamera solennellement les noms des nouveaux cardinaux.

Le premier d’entre eux s’adressera alors au Saint-Père au nom de ses collègues.

Suivront la liturgie de la Parole, l’homélie papale, la profession de Foi et le serment des cardinaux.

Chaque nouveau cardinal s’approchera ensuite du pape et s’agenouillera devant lui pour recevoir la barrette – coiffe rouge qui se porte sur la calotte – puis son « titre cardinalice » ou sa « diaconie ».

Le pape place la barrette sur la tête de l’impétrant, en disant notamment : Reçois cette pourpre « en signe de la dignité et de l’office de cardinal, elle signifie que tu es prêt à l’accomplir avec force, au point de donner ton sang pour l’accroissement de la foi chrétienne, pour la paix et l’harmonie au sein du Peuple de Dieu, pour la liberté et l’extension de la Sainte Église catholique et romaine ».

Le pape attribue à chaque nouveau cardinal une église de Rome (appelée titre ou diaconie ) en signe de participation à la mission pastorale du pape pour cette ville : cela rappelle le lien historique des cardinaux avec le clergé de Rome, autour de son évêque. Et c’est la raison pour laquelle ils reçoivent des « grades » : ce sont des cardinaux « diacres », ou « prêtres » ou « évêques ».

Le rite prévoit ensuite la remise à chacun de la « bulle » de création des cardinaux, l’assignation du titre ou de la diaconie et l’échange du baiser de paix avec les autres élus et tous les autres membres du collège cardinalice.

Le rite se termine par la prière universelle, le Notre Père et la bénédiction finale.

A l’issue de la célébration, le collège cardinalice comptera donc 193 membres, dont 120 électeurs, ce qui correspond au plafond indiqué par Paul VI.

Ils sont 100 à venir d’Europe (dont 60 électeurs), 32 d’Amérique latine, 20 d’Amérique du Nord, 20 d’Asie, 17 d’Afrique et 4 d’Océanie.

Dans l’après-midi auront lieu les traditionnelles « visites de courtoisie » aux nouveaux cardinaux.

Le consistoire se conclura samedi matin, par la messe de la solennité de l’Annonciation, présidée par Benoît XVI, place Saint-Pierre, avec les nouveaux cardinaux auxquels il remettra l’anneau cardinalice « signe de dignité, de sollicitude pastorale et d’une plus étroite communion avec le Siège de Pierre ».



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales