Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 16 décembre 2018 - Sainte Adélaïde
Publié le : 11 octobre 2005 Source : Zenit.org
 

 

Les news

« Le célibat est le joyau le plus précieux dans le trésor de l’Église Catholique »

ROME, Lundi 10 octobre 2005 (ZENIT.org) – « Le célibat est le joyau le plus précieux dans le trésor de l’Église Catholique ». Le cardinal Nasrallah Pierre Sfeir est intervenu au cours de la 8e congrégation générale de la XI assemblée générale ordinaire du synode des évêques, sous la présidence du cardinal Juan Sandoval Iñiguez, en présence du pape et de 239 membres du synode, vendredi 7 octobre.

Le cardinal Nasrallah Pierre Sfeir, patriarche libanais d’ Antioche des Maronites, chef du synode de l’Église Maronite évoquait cette proposition : « pour suppléer à la pénurie des prêtres, certains guidés par le principe : « salus animarum suprema lex », réclament l’ordination des fidèles mariés, de foi et de vertu éprouvées, plutôt que de laisser des paroisses sans service sacerdotal ».

Il reconnaissait : « Il y a là un problème que personne ignore. Il mérite qu’on y réfléchisse sérieusement. Dans l’Église maronite, on admet des prêtres mariés. La moitié de nos prêtres diocésains sont mariés. Mais il faut avouer que le mariage des prêtres, s’il résout un problème, il en crée d’autres aussi graves. Un prêtre marié a le devoir de s’occuper de sa femme et de ses enfants, leur assurer une bonne éducation, les caser socialement. Aussi la prêtrise a-t-elle été un moyen de promotion sociale au Liban ».

« Une autre difficulté surgit pour un prêtre marié, soulignait le patriarche Sfeir, c’est celle de ne pas s’entendre avec ses paroissiens. Malgré cela, il arrive que son Evêque ne peut pas le muter, en raison de l’impossibilité pour sa famille de se déplacer avec lui. Malgré tout, ces prêtres mariés ont préservé la foi du peuple dont ils ont partagé la vie dure. Sans eux, cette foi aurait disparu ».

« D’autre part, le Célibat est le joyau le plus précieux dans le trésor de l’Église Catholique, affirmait le cardinal libanais. Mais comment le garder dans une atmosphère érotisée : journaux, Internet, affiches, spectacles, tout s’étale sans honte et ne manque pas de blesser la vertu de la chasteté. Il va de soi que, une fois ordonné, un prêtre ne peut plus contracter mariage. Envoyer des prêtres dans un pays qui en manque, d’un pays qui en a beaucoup, n’est pas une solution idéale, si l’on tient compte des traditions, des habitudes et des mentalités.
Le problème reste posé. Il faut prier le Saint Esprit de suggérer à son Église les moyens de lui trouver une solution adéquate ».



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales