Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 décembre 2017 - Saint Sébastien
Publié le : 15 juillet 2009 Source : Zenit.org
 

 

Les news

France : Le patriarche Bartholomée Ier à Lyon (18-19 juillet)

ROME, Mercredi 15 Juillet 2009 (ZENIT.org) - Le patriarche œcuménique Bartholomée 1er, se rendra pour la première fois à Lyon les 18 et 19 juillet 2009, pour participer aux travaux de la 13ème assemblée de la conférence des Eglises européennes (KEK, 15-21 juillet 2009, à Lyon), a annoncé un communiqué du diocèse de Lyon.

A cette occasion, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, ira accueillir le patriarche à l’aéroport de Saint Exupéry, en présence d’autorités civiles et du pasteur Jean-Arnold de Clermont, Président de la KEK.

Par ailleurs, précise le communiqué, samedi 18 juillet à 17h, après une réception à l’archevêché, le patriarche Bartholomée Ier et le cardinal Philippe Barbarin se rendront à la primatiale Saint-Jean, pour y célébrer les vêpres durant lesquelles le patriarche donnera l’homélie.

Le cardinal Barbarin a notamment souhaité inviter « tous ceux qui le souhaitent à participer à ce temps de prière, qui sera un moment historique pour l’Eglise de Lyon ».

Le Patriarche Bartholomée ira ensuite visiter l’amphithéâtre des Trois Gaules et la crypte de l’église Saint-Irénée, puis il s’entretiendra avec Mr le ministre Michel Mercier, président du Conseil Général, à l’Hôtel du Département.

Enfin, dimanche 19 juillet à 11h, le patriarche célébrera la ‘Divine Liturgie’ à l’église orthodoxe située dans le 7e arrondissement de Lyon. A partir de 17h, le patriarche rejoindra la KEK.

Né le 29 février 1940 dans l’île d’Imbros (Turquie), sous le nom de Dimitri Archontonis, Bartholomée est le 270ème successeur de l’apôtre André. Il a étudié à Halki, à Rome (à l’université grégorienne), à Genève et à Munich avant d’être élu patriarche œcuménique en 1991 succédant ainsi à Dimitrios Ier dont il fut le bras droit. Parlant sept langues, dont le français, il est très investi dans le dialogue œcuménique et dans la protection de l’environnement, ce qui lui vaut d’être nommé parfois « le patriarche vert ».

Le communiqué souligne enfin que le cardinal Philippe Barbarin lui avait rendu visite à Constantinople en 2004, à l’occasion du 8ème centenaire du sac de la ville par les croisés. Il avait été accueilli comme un frère à Istanbul : le Patriarche avait alors montré que la miséricorde de Dieu est plus grande que les péchés des hommes et les blessures qu’ils s’infligent.



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales