Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 11 juin 2024 - Saint Barnabé
Publié le : 11 février 2009 Source : Zenit.org
 

 

Les news

Nouveau cycle de catéchèses sur les auteurs spirituels du Moyen Age

ROME, Mercredi 11 février 2009 (ZENIT.org) - Benoît XVI a entamé ce mercredi un nouveau cycle de catéchèses sur les auteurs spirituels du Moyen Age, en la salle Paul VI du Vatican. Il a choisi de commencer par saint Jean Climaque.

Benoît XVI a achevé la semaine dernière sa série de catéchèses sur saint Paul, dans le cadre de l’Année Saint-Paul. Le pape a conclu l’audience en priant pour les malades, au centre de la Journée mondiale d’aujourd’hui, mémoire de Notre-Dame de Lourdes

Benoît XVI a rappelé que saint Jean Climaque, né autour 575, était devenu moine à l’âge de 16 ans, au monastère du Mont Sinaï : « Il partagera son existence entre vie érémitique » et vie communautaire, « vie cénobitique », jusqu’à sa mort en 650.

C’est à la demande du supérieur, « l’higoumène », d’un monastère voisin, que Jean Climaque composa « l’Echelle sainte », « l’ouvrage qui fit sa renommée », a commenté le pape.

Jean - dont le nom vient justement du mot « échelle » en grec on pourrait sire « Jean de l’Echelle », « y décrit, pour les moines, les différents degrés de l’ascension spirituelle qui, partant du renoncement au monde, atteint la charité qui en constitue la cime », a expliqué Benoît XVI.

Le pape a détaillé les trois « grandes étapes » de cette « montée » spirituelle des baptisés.

« D’abord, a-t-il expliqué, la prise de distance vis-à-vis des personnes et des lieux aimés, le jeûne et la chasteté préparent le moine à l’obéissance, qui est l’école d’humilité ».

« La deuxième phase est constituée, a ajouté le pape, par le combat spirituel contre les passions que l’ascèse et la grâce permettent de purifier pour les mobiliser en faveur de l’acquisition des vertus ».

Le troisième et « dernier degré de cette progression est l’occasion pour saint Jean de décrire les modalités par lesquelles l’âme peut entrer dans l’esichía, c’est-à-dire la paix de l’âme, prélude à la contemplation des mystères divins ».

Mais le pape fait observer que pour Jean Climaque, « la charité, dont l’espérance est la force d’action, est le sommet de cette échelle où l’âme peut enfin s’unir à Dieu ».

Surtout, Benoît XVI a tenu à présenter cette œuvre spirituelle majeure aux fidèles parce qu’elle est aussi d’actualité pour les laïcs et pas seulement les moines, les religieux ou les clercs : « Ecrite il y a plusieurs siècles pour la vie monastique, l’Echelle peut encore aujourd’hui orienter tous les baptisés pour les conduire à une participation plus profonde à la mort et à la résurrection du Christ », a conclu Benoît XVI.

A l’issue de la synthèse en français de sa catéchèse, le pape a salué les francophones en disant : « Je suis heureux de saluer les pèlerins francophones, notamment la délégation des consuls honoraires, accompagnée par Son Eminence le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, la Communauté de l’Arche « l’Olivier » de Rennes qui fête cette année ses vingt ans d’existence, ainsi que tous les jeunes, en particulier ceux des collèges La Rochefoucauld et Fénelon Sainte-Marie de Paris. Bon pèlerinage à tous ! »



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales