Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Vert - Férie 20 octobre 2014 - Sainte Adeline
Publié le : 11 juillet 2008 Source : Zenit.org
 

 

Les news

L’Eglise catholique en Australie

ROME, Vendredi 11 juillet 2008 (ZENIT.org) - L’Eglise qui accueillera la prochaine Journée mondiale des jeunes est une Eglise récente mais dont la présence sociale et publique se révèle importante dans le pays. Selon les derniers chiffres diffusés par la Conférence épiscopale australienne, les catholiques sont les plus nombreux parmi les chrétiens du pays.

Les catholiques australiens représentent plus d’un quart de la population totale (27,56%, selon le recensement effectué en 2006 et rendu publique le 5 juillet par le Bureau de presse du Saint-Siège), autrement 5,7 millions des 20,7 millions d’habitants. 

L’Australie a 33 diocèses catholiques, dont un diocèse aux armées et quatre éparchies. Elle compte 1.390 paroisses, 65 évêques et plus de 3.100 prêtres, dont plus de la moitié sont diocésains. Quant aux religieux ils sont environ 2.2000 et les religieuses 6.950. On compte également 8.200 catéchistes. 

L’Eglise catholique est très active dans le secteur social et éducatif. Elle gère 1.749 écoles d’enseignement primaire, 473 écoles secondaires et 30 centres supérieurs universitaires, où étudient plus de 700.000 élèves. 

Elle gère également 58 hôpitaux, 407 résidences pour personnes âgées et handicapés, 164 orphelinats et crèches, 480 centres de réinsertion sociale et 210 centres de consultation familiale et pour la défense de la vie. 

La Conférence épiscopale australienne est présidée actuellement par Mgr Philip E Wilson, l’archevêque d’Adelaïde. Le vice-président est Mgr Barry J Hickey, archevêque de Perth. 

Une donnée significative est l’augmentation du nombre des catholiques au sein des communautés indigènes. D’après le dernier recensement de 2006, on compte actuellement plus 100.000 indigènes catholiques en Australie, soit près de 7% de plus qu’en 2001. Le catholicisme est la confession chrétienne la plus répandue parmi les populations indigènes, surtout dans les territoires de la Nouvelle Galles du sud. 

Les papes et l’Australie

Avec cette visite qu’il effectuera à l’occasion de la Journée mondiale des Jeunes, Benoît XVI sera le troisième pape à avoir visité l’Australie, et il s’agira de la quatrième visite d’un pape dans ce pays. Le premier pape à s’être rendu en territoire australien a été le pape Paul VI en 1970, dans le cadre d’un pèlerinage en Asie Orientale, Océanie et Australie, organisé en novembre de cette année-là. 

Jean Paul II a visité l’Australie trois fois, une fois en tant que cardinal en 1973 à l’occasion du XL Congrès eucharistique international, qui a eu lieu à Melbourne, et deux fois comme pape, en 1986 et en 1995. Lors de sa première visite pastorale, il a parcouru tout le continent. L’événement le plus marquant de cette visite a été une rencontre avec les communautés indigènes de l’Australie centrale. 

En 1995 le pape est retourné à Sydney pour la béatification de la première australienne, la religieuse Mary MacKillop. L’évènement a eu lieu à l’endroit même où se déroulera la rencontre de Benoît XVI avec les jeunes des JMJ, l’hippodrome de Randwick. 

Bref historique

L’arrivée des premiers catholiques en Australie remonte à 1788. La plupart étaient d’origine irlandaise. Puis très vite arrivèrent également quelques prêtres pour veiller sur eux et administrer les sacrements, mais sans habiter sur place. On estime qu’en 1828 les catholiques étaient environ 10.000. 

L’installation officielle de l’Eglise sur le continent aurait eu lieu en 1820. Elle fut marquée par l’arrivée de deux prêtres : le P. Joseph Therry et le P. Philip Connolly. Le premier évêque fut John Bede Polding, un moine bénédictin anglais. Au début, les prêtres étaient essentiellement irlandais. Mais dès les années trente leur nombre a été dépassé par celui des prêtres d’origine australienne. 

La présence catholique dans les écoles est plutôt ancienne. En 1833 on comptait déjà dix écoles, et le nombre n’a cessé d’augmenté jusqu’à ce que le gouvernement, entre 1872-1893, ne décide de retirer toutes ses aides. Les instituts comptaient sur l’aide de religieux arrivés d’Irlande et d’autres pays européens pour survivre. 

En 1866 le religieux Julian Tenison et sœur Mary MacKillop ont fondé un ordre religieux, les Filles de Saint Joseph qui, en 1875, géraient 35 écoles dans le diocèse d’Adelaïde. 

Entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle, l’Eglise catholique a connu un bel essor dans tout le pays. Puis, à partir des années 60, l’immigration catholique provenant de pays comme l’Italie, la Croatie ou la Hongrie a contribué à donner un tournant multiculturel à la communauté catholique. Malgré cela, ces dernières décennies les effets de la sécularisation se font très fortement sentir.

Pour plus d’informations, www.catholic.org.au



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales