Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 7 mars 2021 - Saintes Perpétue et Félicité
Publié le : 4 octobre 2007 Source :
 

 

Les news

Refus de la misère : Soutien des Organisations internationales catholiques

ROME, Mercredi 3 octobre 2007 (ZENIT.org) - Les initiatives du mouvement ADT-Quart monde pour la Journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre, reçoivent le soutien de la Conférence des Organisations internationales catholiques (OIC, cf. http://www.oic-ico.org ).

La Conférence des Organisations Internationales Catholiques et ses Organisations membres déclarent en effet soutenir les efforts d’ATD Quart-Monde « visant à faire reculer la misère et l’exclusion sur les 5 continents et à promouvoir la dignité, la justice et les droits de l’homme ».

En effet, de très nombreuses personnes militant dans les OIC sont, d’une part, localement engagées dans les combats des groupes d’ATD Quart-Monde, d’autre part, se joignent aux « efforts qui permettent la participation des personnes en situation d’exclusion et de misère à la vie de nos sociétés » et leur permettent ainsi de croire en la possibilité de développer leurs propres capacités, et enfin, « travaillent au changement des mentalités pour que les plus pauvres soient considérés comme étant les premiers acteurs, et les acteurs les plus pertinents, de la lutte contre la pauvreté ».

Elles soutiennent également la « Déclaration de solidarité » écrite en mai 2006, la font connaître et la diffusent largement.

« C’est en unissant les efforts de tous, à tous niveaux (local, national et international) et partout, que progressivement nous pourrons parvenir à des résultats effectifs », estiment les OIC.

Nous avons présenté le 19 septembre dernier l’initiative du mouvement ATD Quart-Monde visant à la signature d’une « Déclaration de solidarité » en ligne ou par la poste (cf. Zenit du 19 septembre 2007).

C’est en mai 2006 que des défenseurs des droits de l’homme, venus de quatre continents et de toutes les couches de la société, se sont réunis à Montréal. S’appuyant sur une large consultation d’associations, de syndicats, d’Etats et d’agences des Nations Unies, ils ont donné suite à une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies. Ils invitent « tous les citoyens épris de justice et de paix à soutenir cette déclaration pour amplifier l’impact du 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère ».

La Journée mondiale du Refus de la Misère a été créée, rappelons-le, à l’initiative du père Joseph Wresinski, fondateur du mouvement « ATD Quart Monde », le 17 octobre 1987.

Répondant à l’appel du père Joseph Wresinski, plus de 100 000 personnes ont exprimé la nécessité de s’unir pour faire respecter les droits de l’homme en se rassemblant autour du parvis du Trocadéro à Paris, à l’endroit où fut signée la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, précise le site consacré à cette Journée (cf. www.17oct.org).

A cette occasion, une dalle affirmant que les plus pauvres sont les créateurs d’une humanité fraternelle, a été gravée. On peut y lire l’appel du père Joseph : « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré ».

Ce rassemblement a institué le 17 octobre, la Journée mondiale du refus de la misère. Cette journée a été reconnue officiellement par les Nations Unies le 22 décembre 1992.

Pour mieux connaître ATD Quart-Monde, on peut aussi se reporter à la présentation proposée par Zenit le 2 juillet 2006.

La cause de béatification du père Joseph Wresinski a été ouverte. Le P. Marc Leclerc, sj, a été nommé postulateur.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales