Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 28 février 2020 - Bx Daniel Brottier
Publié le : 23 août 2007 Source : Zenit.org
 

 

Les news

Chine : Nouvelle arrestation de l’évêque Jia Zhiguo et d’un prêtre

ROME, Jeudi 23 août 2007 (ZENIT.org) – La Fondation cardinal Kung, qui a son siège aux Etats-Unis, annonce une nouvelle arrestation de l’évêque « clandestin » Jia Zhiguo, du diocèse de Zheng Ding, dans la province du Hebei, le 23 août à 9 h, et d’un prêtre, par la Sécurité publique et par le Bureau religieux, sans motif connu. Des agissements « contraire à l’esprit des jeux olympiques », dénonce la fondation Kung.

Au cours des cinq dernières années, un nombre croissant de policiers ont mis l’évêque sous surveillance 24 heures sur 24, des véhicules de police étant postés aux abords de la résidence épiscopale. Les visiteurs de l’évêques ont aussi été conduits au poste de police et interrogés pendant quelque 8 heures avant d’être relâchés.

L’artrestation est peut-être dûe à la diffusion par l’évêque de la lettre de Benoît XVI aux catholiques chinois. Il y a quelques jours, une banderole indiquant « Association patriotique chinoise catholique » a été suspendue à la grille de l’église de l’évêque.

L’évêque est âgé de 73 ans, et il a été ordonné évêque en 1980. Il a été arrêté 11 fois depuis 2004 et il été emprisonné en tout pendant 20 ans. Il prend soin de quelque 100 orphelins handicapés qu’il héberge chez lui.

Le P. Wen Daoxiu, du village de Beiwangli, dans le district de Qingyuan, toujours dans le Hebei, a pour sa part été arrêté le 15 août par le bureau de sécurité publique, alors qu’il venait de célébrer la messe, dans motif connu.

La fondation Kung précise que le P. Wen a une santé précaire. Il souffre du coeur. Il a une cinquantaine d’années.

Joseph Kung, président de la fondation cardinal Kung estime qu’il est évident que ces actions du gouvernement chinois sont non seulement « contraires à l’esprit de la lettre du pape » il y a deux mois, mais aussi « contraire aux principes des droits humains » et de l’esprit des « jeux olympiques ».

« Les pays puissants qui aiment la liberté devraient accorder plus de considération – avec persévérance et non au petit bonheur – à toutes les violations des droits humains en Chine au moment de prendre et de mettre en œuvre leur décisions politiques et commerciales concernant la Chine. Est-ce qu’un pays qui viole constamment les droits humains les plus fondamentaux mérite d’accueillir les Jeux olympiques de 2008 ? »



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales