Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 12 décembre 2019 - Ste Jeanne de Chantal
Publié le : 22 août 2007 Source : Zenit.org
 

 

Les news

Benoît XVI : Grégoire de Nazianze « enseigne la nécessité de la prière »

ROME, Mercredi 22 août 2007 (ZENIT.org) – « Par dessus tout, Grégoire nous enseigne l’importance et la nécessité de la prière » : ce mercredi matin, en la fête de Marie Reine, Benoît XVI est arrivé en hélicoptère de Castel Gandolfo pour l’audience en la salle Paul VI du Vatican.

Le pape a donné, lors de l’audience générale de ce mercredi 22 août, une seconde catéchèse sur saint Grégoire de Nazianze (cf. Zenit du 17 août pour sa première catéchèse, du 8 août, sur de grand théologien cappadocien).

Le pape a ainsi poursuivi sa catéchèse sur les Pères apostoliques, dans le cadre de ses catéchèses sur la communion dans l’Eglise.

« Nous poursuivons aujourd’hui, annonçait Benoît XVI, la catéchèse sur saint Grégoire de Nazianze en recueillant quelques-uns de ses enseignements. Serviteur de la Parole, il mit son talent d’écrivain et d’orateur au service de l’Église ».

« Par dessus tout, relevait Benoît XVI, Grégoire nous enseigne l’importance et la nécessité de la prière : Dieu a soif que nous ayons soif de Lui. Dans la prière, nous voyons tout à la lumière du Christ, nous laissons tomber nos masques et nous nous plongeons dans la vérité et dans l’écoute de Dieu, nourrissant le feu de l’amour ».

« Homme humble, soulignait le pape, il chercha à faire œuvre de paix dans l’Église de son temps, lacérée par les discordes et les hérésies. Il se fit en particulier le grand défenseur de la foi proclamée au Concile de Nicée : un seul Dieu en trois personnes égales et distinctes, Père, Fils et Saint-Esprit ».

« Grégoire a aussi mis en relief la pleine humanité du Christ, faisait observer le pape. Pour racheter l’homme dans la totalité de son corps, le Christ assume toutes les composantes de la nature humaine, autrement l’homme n’aurait pas été sauvé. En devenant homme, le Christ nous a donné la possibilité de devenir à notre tour comme Lui ».

« Marie, qui a donné la nature humaine au Christ, est vraie Mère de Dieu. Grégoire nous rappelle aussi que nous devons, comme personnes humaines, être solidaires les uns des autres, notamment des plus pauvres, et imiter la bonté et l’amour de Dieu », ajoutait le pape.

Le pape disait aux francophones : « Je salue cordialement les pèlerins francophones présents ce matin, en particulier les pèlerins du diocèse d’Obala, au Cameroun, les appelant, à l’exemple de saint Grégoire de Nazianze, à trouver dans l’écoute de la Parole de Dieu et dans la charité envers les pauvres la volonté de servir toujours davantage le Christ et l’Église ».



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales