Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 23 octobre 2020 - Saint Jean de Capistran
Publié le : 20 août 2007 Source : Zenit.org
 

 

Les news

Ouganda : Le drame des enfants-soldats ne prend pas fin avec la paix

ROME, Lundi 20 août 2007 (ZENIT.org) – En Ouganda, le drame des enfants-soldats ne prend pas fin avec la paix, a rappelé le cardinal Martino lors d’un voyage en Ouganda.

Le cardinal Renato Raffaele Martino, président du Conseil pontifical Justice et Paix, est arrivé en Ouganda le 3 août : il a ouvert dans la capitale Kampala, les assises du conseil mondial du Mouvement étudiant catholique international, qui a réuni plus de 300 participants, à l’initiative de la conférence épiscopale ougandaise.

Le P. Giulio Albanese, qui y participait, a rapporté ces propos du cardinal Martino à l’agence missionnaire italienne Misna : « On ne peut pas considérer le drame des enfants-soldats résolu pour la seule raison que les hostilités ont cessé, dans un pays où hier encore, ces mineurs étaient engagés dans des actions belliqueuses ».

Le cardinal a souhaité davantage d’investissement de la part de la communauté internationale pour faire face à une urgence qui reste « une question ouverte » dans de nombreux pays où les accords et les négociations ne sont pas parvenus à « assurer une réinsertion sociale avantageuse des anciens combattants ».

« Lorsqu’un jeune prend un fusil, c’est contre-nature, mais c’est le cas de tant de jeunes gens qu’au terme de souffrances indicibles dans les rangs de la guérilla. Ils finissent par errer dans les rues, contraints à la mendicité, voire à la prostitution », a ajouté le cardinal.

Il soulignait que pour les anciens enfants-soldats, « il est indispensable de mobiliser les consciences pour qu’ils puissent bénéficier d’une éducation saine et d’un suivi approprié afin de rentrer de plein droit dans le monde du travail ».

Pour le cardinal Martino en effet les donateurs internationaux doivent tout mettre en œuvre pour garantir un financement adapté aux projets de réinsertion et de réhabilitation.

Lors de son intervention à une réunion organisée par la conférence épiscopale ougandaise sur l’Abrégé de la Doctrine Sociale, dans la cathédrale catholique de Lubaga, et en présence d’une représentation significative d’évêques, de prêtres, de religieux, de religieuses et de laïcs, le cardinal Martino a rappelé que ce « compendium » constitue une sorte de « manuel de l’évangélisation » utile pour mettre en œuvre le message du Christ sauveur dans le « village global » qu’est le monde contemporain.

« Il s’agit d’un texte qui constitue un point de repère pour la promotion d’une citoyenneté réellement responsable, fondée sur les valeurs évangéliques », a expliqué le cardinal Martino.

Au terme de la réunion, une copie de ce Compendium a été remise au vice-président de l’Ouganda, Gilbert Bukenya, qui, en exprimant sa gratitude pour ce cadeau, a déclaré : « C’est un livre qui devrait être lu par tous les politiciens, indépendamment de leur foi, parce qu’il contient des vérités véritablement universelles ».

Le cardinal s’est ensuite rendu, le 4 août, dans le district septentrional de Gulu, pour y effectuer une visite pastorale, au nom de Benoît XVI, dans les camps où vivent encore des centaines de milliers de réfugiés à la suite du cruel conflit qui a dévasté le nord de l’Ouganda à partir de la fin des années quatre-vingt.



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales