Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 7 juillet 2020 - Bx Raoul
Publié le : 24 juillet 2007 Source : Zenit.org
 

 

Les news

Le « Secours Catholique » vient en aide aux victimes du drame de Grenoble

ROME, Mardi 24 juillet 2007 (ZENIT.org) – La délégation du Secours Catholique de l’Isère était prête à répondre aux demandes de la préfecture dès dimanche 22 juillet, jour du terrible accident survenu à un car transportant des pèlerins polonais, précise un communiqué de l’association.

Lundi, plusieurs membres de l’association se sont mobilisés pour participer à l’accueil des familles des victimes polonaises de l’accident. Les freins du car, qui descendait dimanche matin, à 70 km/h, la très dangereuse pente de Laffrey, ont lâché. Le lourd véhicule s’est écrasé dans la vallée de la Romanche et a entièrement pris feu. Au moins 26 personnes sont décédées et 15 ont été grièvement blessées. Le car n’aurait pas dû se trouver sur cette route, interdite à ce type de véhicules.

Les 47 représentants des victimes arrivés lundi matin de Pologne, par avion, ont été acheminés jusqu’à la préfecture de l’Isère où les attendaient les autorités avec des membres de la Croix-Rouge, du Secours Catholique ainsi que des médecins et des psychologues. La comptable de la délégation de l’Isère, elle-même polonaise, a facilité les échanges entre Français et Polonais.

Certaines familles ne savaient pas, à leur arrivée, si leur parent était décédé ou seulement blessé. Les représentants du Secours Catholique ont pu leur communiquer les noms des personnes hospitalisées et le lieu de leur hospitalisation. « Pour ces personnes, c’était évidemment un grand soulagement. Celles pour qui un doute subsistait sur le sort de leur parent étaient orientées vers la gendarmerie, sans qu’il soit toutefois question de leur demander de reconnaître des corps ni même d’accéder à une telle demande », témoigne l’un des accueillants, Michel Saillard, président de la délégation de Grenoble et président national par intérimdu Secours Catholique. M. Saillard souligne l’absence remarquable de manifestation de désespoir. Il n’a observé que « douleur contenue et dignité, sous-tendues par la foi ». Les victimes formaient, il est vrai, un groupe de pélerins qui rentrait, dimanche, du sanctuaire marial de Notre-Dame de la Salette, dans l’Isère.

Dans l’après-midi, Le Secours Catholique devait rester auprès des familles se recueillant au funérarium et accompagner la célébration prévue à 18 h à la cathédrale de Grenoble. Le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Jean-Pierre Ricard a de son côté transmis à son homologue polonais, Mgr Jozef Michalik, un message de prières et de solidarité.



Zenit.org, 2006. Tous droits réservés
- Pour connaitre les modalités d´utilisation vous pouvez consulter :
www.zenit.org ou contacter infosfrench@zenit.org
- Pour recevoir les news de Zenit par mail vous pouvez cliquer ici
Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales